Qui ?

Le travail de Charlotte Imbault, tant journalistique qu’artistique, se situe entre l’oral et l’écrit. Elle crée des situations au sein desquelles des personnes, qui ne se connaissent pas, se rencontrent, que ce soit à travers le montage sonore, des interviews, la création d’une revue, des dispositifs de programmation, d’expositions, de conférences ou d’ateliers.

Elle crée le podcast What You See en novembre 2018 qui se décline en salons d’écoute et en ateliers dans le cadre de festivals (Artdanthé à Vanves, festival Legs à Charleroi Danse, festival far° à Nyon…).
Créatrice en 2017 de la revue papier bilingue (fr./angl.) watt, revue annuelle autour de la danse et de la performance qui pense l’oralité comme un outil et qui donne lieu à des mises en espace (watt(e)space en intérieur et wattscape(s) en extérieur), Charlotte Imbault a été rédactrice en chef adjointe de la revue Mouvement et a participé à plusieurs suivis éditoriaux d’ouvrages (avec le Centre des arts d’Enghien-les-Bains et le CN D). Elle mène des ateliers d’écriture et du regard, liés à la réception critique ainsi que des ateliers artistiques et performatifs. Elle a été invitée en juillet 2018, au Centre d’art du Garage, à Moscou, à parler de sa conception de la critique de danse. Depuis 2019, elle a été invitée par le Théâtre de Gennevilliers à être la co-commissaire des week-ends de performances Sur les bords dont la programmation est pensée depuis le point de vue de la personne qui regarde.

Elle crée des pièces sonores qui ont été entendues aux Laboratoires d’Aubervilliers, au Silencio (Paris), à la galerie Listastofan (Reykjavik), au Centre Pompidou (Hors pistes), au CDCN – Le Pacifique (Grenoble), pour le festival Setu (Elliant, Bretagne), au CCNO (Orléans), au festival Entre cour et jardins (Dijon). Elle travaille actuellement à la création sonore du projet scénique Tie-Tool de Pauline Brun et Marcos Simoes.

Tumblr
+ Twitter 

 

Pour tout contact : contact@whatyousee.fr